Galber les fesses : les secrets d’un fessier bien rebondi

2 mai 2019


fesses article cshp

Flasques, atoniques, raplapla, relâchées, informes… Lorsque les fesses montrent certains signes de laisser-aller, il devient important d’en prendre soin pour leur rendre leur galbe et en faire un véritable atout de séduction. En effet, que ce soit les hommes ou les femmes, le fessier est un véritable symbole de sensualité lorsqu’il est parfaitement assumé. Malheureusement, pour la plupart, les fesses sont bien souvent bien loin de l’idéal que l’on s’en fait, c’est-à-dire un beau popotin bien ferme et rebondi aux proportions idéales. Alors pour tous ceux et celles qui sont complexés par leur fessier, il existe des solutions simples qui peuvent être utiles. CSHP vous dévoile les secrets pour galber votre derrière efficacement.

 

Modelage des fesses au quotidien grâce à des astuces naturelles

 Tout au long de la vie d’une personne, les fesses sont malmenées. En effet, alimentation déséquilibrée ou encore les nombreuses heures passées assis dessus durant la journée ont tendance à aplatir, élargir et ramollir, mais également engraisser notre postérieur. Cependant, il existe de nombreuses astuces pour faire disparaître les cellules adipeuses, mais également renforcer les muscles fessiers. Sport, exercices de gym ciblés, bonne alimentation et soins dédiés : découvrez comment tonifier votre derrière.

 

Régimes à répétition et effet yoyo : véritables ennemis des fesses

Il existe toute une variété de régimes et cures minceurs. Cependant, ils sont souvent sans grande efficacité. En effet, après une période de privation, le corps réagit en conséquence et reprend aussi vite les kilos perdus anticipant la prochaine diète en faisant des stocks et des réserves notamment au niveau des fesses… c’est ce qu’on appelle l’effet yoyo. Mieux vaut donc éviter les régimes à outrance et privilégier une alimentation équilibrée, peu grasse et riche en protéines qui aident à entretenir la masse musculaire. Il est important également d’éviter au maximum les graisses saturées ainsi que tous les produits qui favorisent le développement de cellules adipeuses – sodas, viennoiseries, charcuteries…  Certains fruits et légumes ont également une capacité drainante. C’est le cas de l’ananas, l’asperge ou encore l’artichaut.

 

Le sport et l’activité régulière contre les fesses molles

Il n’y a pas vraiment de secret : pour lutter contre les graisses, rien ne vaut l’activité régulière et le sport. Grand fessier, Moyen fessier et Petit fessier : tous les muscles de nos fesses ont besoin d’exercice. Alors pour sculpter, modeler et remplacer le gras par du muscle, il est important de bouger au quotidien. Pour cela, privilégiez la marche, prenez les escaliers ou encore contractez les fesses lors de vos activités journalières.

Côté sport, il existe plusieurs solutions pour travailler le postérieur : la natation, l’aquabiking, la planche à voile ou l’aquagym pour les hydrophiles et pour les autres, la course à pied, la danse, ou encore le step… sont des  sports qui sollicitent particulièrement les fessiers. Enfin, pour ceux qui préfèrent travailler leur derrière en toute intimité, il est possible d’opter pour des exercices ciblés de 15 à 30 minutes à faire chez soi tranquillement comme les squats ou les fentes.

 

Chouchouter ses fesses pour en prendre soin

Enfin, pour toutes les personnes qui souhaitent apporter du galbe à leur postérieur, il est indispensable d’appliquer des soins adaptés au quotidien. Tout commence par la douche, un moment privilégier pour raffermir la peau et atténuer cellulite, peau d’orange et capitons.

Parmi les gestes à appliquer pour un protocole adapté :

– le drainage, le gommage et le massage permettent de stimuler la circulation,

– un jet d’eau froide ou une douche tiède aident à raffermir les tissus, mais également de lutter contre la cellulite,

– une crème adaptée en fonction des besoins de la peau,

– le palper rouler : un geste simple qui permet à la fois d’assouplir la peau, de drainer, lisser et remodeler le fessier.

 

Toutes ces astuces permettent aux patients de travailler et galber leur postérieur. Mais lorsque l’alimentation, le sport et les autres bonnes pratiques du quotidien ne suffisent pas, la médecine esthétique offre une solution efficace et durable pour remodeler son popotin.

Galber et tonifier ses fesses grâce à la Médecine esthétique

Ni douleur, ni cicatrice, ni aucune incision, ni éviction sociale… La médecine esthétique offre une solution imparable pour obtenir de belles fesses galbées pour tous ceux qui n’ont pas obtenu satisfaction avec les autres méthodes, mais qui n’osent pas avoir recours à la chirurgie. Pour eux, plusieurs approches :

Les injections d’acide hyaluronique. Lors du traitement, le médecin injecte en profondeur au niveau du muscle sous anesthésie locale la dose adaptée de produit, à savoir HYAcorp™ MLF1 ou MLF2. La substance à base d’acide hyaluronique – une molécule naturellement présente dans l’organisme – apporte un effet volumateur sans risque de rejet. Cette approche permet un véritable remodelage des fesses selon le désir du patient et de façon naturelle.

EMSculpt®, une machine révolutionnaire pour galber, tonifier et perdre de la graisse. Cette technique innovante agréée par la FDA permet à la fois d’agir sur la prise de muscle et l’élimination des cellules adipeuses le tout sans passer par la chirurgie esthétique. EMSculpt® offre donc une alternative efficace au Butt-lift. La machine utilise l’énergie électromagnétique pour déclencher volontairement la contraction des muscles durant la séance – 20 000 pour une session de 30 minutes. Ainsi, 4 séances suffisent – espacées de 3 à 4 jours – pour apporter des résultats durables : les fesses sont galbées et tonifiées, mais également visiblement musclées et liftées.

 

La médecine esthétique propose donc des techniques adaptées et personnalisées pour aider les patients à retrouver le galbe naturel de leurs fesses sans avoir recours au bistouri.

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur les techniques pour galber ses fesses !