La greffe de barbe FUE

La greffe de barbe FUE est aujourd’hui en forte demande dans le monde.

 

Elle permet de combler le manque de poils sur les barbes clairsemées, aux imberbes ou alopécies cicatricielles. Cela permet d’avoir une barbe fournie et de dire adieu aux complexes !

En effet, les trous causés sont dus à l’absence de follicules pileux sous la peau alors la greffe de barbe est nécessaire afin de combler ces follicules manquants.

Signe de virilité et de masculinité, la barbe semble indispensable chez certains hommes et peut rapidement créer des complexes si des défauts se font apparaître. Désormais, avec les nouvelles technologies mises en place, il est possible de faire disparaitre toutes les inquiétudes !

La philosophie

Greffe de barbe FUE au CSHP

Le programme du CSHP, pour la greffe de barbe, répond à un positionnement sans équivoque : l’Expertise et le Conseil.

La consultation est un moment très important dans le processus de cette greffe. En effet, le médecin est particulièrement à l’écoute des besoins du patient et établira un plan en fonction de la faisabilité de l’opération.

 

Les indications de traitement par greffe FUE

La greffe de barbe requière des règles à respecter pour son bon déroulement.

La greffe de barbe FUE est envisageable dans le traitement de toutes les formes d’alopécie chez l’homme.

Les conditions de la réussite

Une greffe opérée par des chirurgiens réputés pour leur travail de qualité.

La maitrise de la consultation

La consultation est non seulement nécessaire mais également obligatoire car cela permettra aux patients d’être le mieux informés possible sur la greffe qu’ils veulent effectuer et de ne pas être dans l’incertitude.

Ce sera le moment opportun pour expliquer le déroulé de la séance ainsi que le suivi post-greffe.

Cela va s’en dire, si nous devrons rester honnête et transparent, qu’une alopécie trop importante pourrait annuler les effets désirés de la greffe et par conséquent s’avérer inutile donc nous pourrons ne pas pouvoir effectuer la greffe.

Nous nous assurerons avec vigilance que nos jeunes patients aient bien fini leur puberté et que des soins tels que l’huile de ricin aient déjà été appliqués sans succès et que par conséquent l’unique option reste la greffe de barbe. Cette opération s’avère irréversible, il faut alors être certain avant d’aller plus loin.

La maitrise technique

La maîtrise technique est importante pour avoir un travail de qualité avec les meilleures technologies et compétences. L’adaptation à chaque cas qui ne sont pas tous les mêmes relève de la maîtrise technique.

Une barbe garnie et plus dense

Les résultats seront d’autant plus visibles et surprenants plus il y a de greffons qui sont implantés, provenant de l’arrière du crane.

De cette manière, les cheveux réimplantés vont favoriser une plus grosse densité et permettra de combler le vide de manière efficace, ce qui aura un rendu plus esthétique.

Habituellement, une greffe de barbe nécessite d’une seule séance, cependant dans certains cas il peut avoir besoin d’une deuxième intervention.

Les techniques pour une greffe de barbe

La technique FUE

La technique FUE s’inscrit dans un protocole de soins global. Elle est la seule technique pratiquée dans notre centre.

La technologie FUE fait partie d’un programme de soins complets. C’est la technique que nous privilégions dans notre centre.

La greffe FUE se réalise sous anesthésie locale et est effectuée en ambulatoire. Quelques heures suffisent à l’équipe médicale pour travailler en toute efficacité et de manière méticuleuse.

Les follicules pileux sont prélevés dans la région de la nuque, une zone où les cheveux repoussent facilement, pour être implantés dans les endroits à combler de la barbe.

Micro-prélèvement et micro-implantation

Les greffons, qui correspondent à l’unité folliculaire prélevée, contiennent 1 à 4 cheveux.

Les unités folliculaires sont extraites de la zone donneuse puis réimplantées dans la zone receveuse où il y a besoin de densifier. Elles proviennent de la couronne hippocratique, zone où les cheveux ne tombent jamais et ne cessent de repousser. Ces cheveux vont conserver leur mémoire génétique et repousseront indéfiniment lorsqu’ils seront placés dans la barbe.

shema FUE

 

Les greffons sont conservés dans une solution de « PRP » qui signifie « Plasma Riche en Plaquettes ». En effet, cela provient de notre sang et le plasma va être réintroduit au niveau du cuir chevelu pendant la greffe dans le but de booster les greffons. Il va accélérer la cicatrisation de la zone donneuse.

 

L’optimisation des résultats

Afin d’obtenir un résultat optimal, cette technique est la plus efficace et affiche un rendu naturel.

Par ailleurs, il es important de suivre certaines précautions à la lettre afin de ne pas altérer au résultat final :

  • Dormir sur le dos pendant 10 jours est conseillé, il ne faut pas que la zone greffée soit en contact avec votre oreiller ou lit afin que cela ne frotte pas et ne fasse pas tomber les implants.

 

  •  Les activités sportives qui font transpirer et où des coups peuvent être portés ainsi que les bains de vapeur (hammam, sauna) sont proscrits pendant deux semaines.

 

  •  Éviter tout contact avec l’eau sur la zone greffée.

 

 

 

 

La technique FUT

La technique FUT signifiant « Follicular Unit Transplantation », autrement dit en français « Transplantation d’Unités Folliculaires » n’est pas pratiquée dans notre centre.

Cette méthode consiste à extraire une bandelette de cuir chevelu dans la zone donneuse, autrement dit la nuque, la diviser et de l’implanter dans la zone receveuse, la barbe

La bandelette prélevée mesure un centimètre et demi à deux centimètres de hauteur sur vingt à vingt cinq centimètres de largeur.  Elle est donnée à des infirmières qui sont hautement spécialisées dans la découpe des greffons qui vont distinguer chaque bulbe à l’aide de microscopes binoculaires afin de ne pas les endommager et ensuite les réimplante sur la partie à couvrir.

Cette technique reste toujours très intéressante, notamment dans la possibilité qu’elle offre de faire varier comme on le souhaite la taille du greffon, mais aussi d’économiser la zone donneuse en prélevant sur une zone limitée du cuir chevelu, au contraire de la FUE qui oblige à prélever sur une plus grande surface.

Cependant, elle a pour inconvénients :

  • De laisser une cicatrice visible dans la nuque dûe au renfermement cutané effectué par le chirurgie suite au prélèvement de la bandelette. Elle se voit plus facilement avec les cheveux courts.
  • Il est possible de ressentir une douleur à l’endroit qui a été refermée avec des points de suture le temps de la cicatrisation.

Les suites et les résultats

La technique FUE vous permettra de repartir de notre centre CSHP sans la moindre cicatrice et de pouvoir vous laver le visage seulement 3 jours après.

Cependant, il est important de noter que des petites croutes se formeront dans la zone qui a subi l’implantation. Cela disparaît entre une à deux semaines généralement.

La zone donneuse se régénèrera rapidement grâce à la technique FUE qui évite les blessures disgracieuses.

Cette méthode est indolore et permet au patient d’être confortable et serein.

Le temps que la peau s’adapte, les cheveux vont tomber avec les implants pour ensuite mieux repousser le 3ème ou 4ème mois. Pour le résultat définitif, il faudra attendre 12 mois.

Un œdème peut apparaître 1 à 2 jours après l’intervention au niveau de la barbe. Il disparaîtra au bout de 4 jours maximum.

Il est possible qu’apparaisse des petits boutons quelques mois plus tard qui s’apparenteraient à des poils incarnés. Cela devrait se régler avec le temps mais si cela persiste encore il pourra être traité médicalement.

Il est commun de ressentir un engourdissement ou des picotements sur la région implantée. Cela peut durer plusieurs semaines avant de disparaître de lui-même.

Une visite de contrôle sera planifiée 2 semaines après votre séance de greffe.

 

AVANT/APRÈS

Le prix de la greffe de barbe

ACTETarifs
Greffe de barbe FUE3900

Cliquez ici pour connaître tous les tarifs de la greffe de barbe !

Prendre un rendez-vous

Posez votre question