Le vieillissement cutané

4 octobre 2019


viellissement cutané cshp

« Les rides sont des sourires gravés » selon Jules Renard. Ces lignes de la vie racontent une histoire. La peau, avec ses marques dues au passage du temps, avec les traces laissées par les évènements de la vie dit beaucoup de choses sur nous. Sa façon de vieillir, de marquer, de garder les traces de ce que nous avons vécu, de notre façon de l’avoir vécu, en dit long.

 

Certains aspects du vieillissement cutané peuvent être combattus et même retardés. D’autres peuvent être réparés et même effacés. Si le temps passe, ses marques peuvent être corrigées selon la façon dont elles ont agi sur la peau. Par conséquent, il faut savoir comment se traduit le vieillissement de la peau.

Vieillissement de la peau : comment cela se traduit-il ?

Le vieillissement de la peau est un phénomène naturel et irréversible que l’on peut ralentir et contrôler mais pas stopper. Il est marqué cliniquement par un déficit progressif de l’élasticité de la peau. En effet, en perdant peu à peu sa capacité à s’étirer puis retrouver son état initial, la peau commence à se rider et prendre un aspect moins souple. Dans le même temps, on observe un épaississement ou un amincissement de la peau qui ont pour effet de lui donner un aspect moins uni. Le vieillissement cutané se remarque par l’apparition de petites anomalies superficielles, des taches, des vaisseaux sous-cutanés qui apparaissent, des marques qui sont des indices du passage du temps et parfois d’une hygiène de vie qui en accélère l’apparition.

 

Outre l’effet de l’évolution naturelle de la peau, le vieillissement cutané est dû aussi à des agressions extérieures.
Le soleil, le stress, le tabac, la pollution, une mauvaise hygiène alimentaire sont autant de phénomènes qui attaquent la peau par un processus d’oxydation.  L’effet de l’oxydation entraîne une réaction en chaine sur les cellules de la peau qui, en fonctionnant moins bien, se renouvellent moins vite et donnent à la peau un aspect vieilli contre lequel il existe des solutions.

 

La prévention est une clef. Contre l’oxydation, contre le ralentissement du renouvellement des cellules, contre la perte de tonicité et d’élasticité de la peau, il existe des solutions. Elles ne permettent pas de stopper le vieillissement cutané. Elles permettent de ralentir l’apparition des effets visibles, de corriger les marques les plus voyantes.

 

L’essentiel est de contrôler son hygiène de vie afin de permettre à sa peau de respirer, de s’oxygéner de se régénérer.

Comment prévenir le vieillissement cutané ? Des solutions « maison » aux solutions par la médecine esthétique.

Les solutions « maison » sont celles de la prévention et du bon sens. L’exposition au soleil sans protection, le tabagisme, l’alimentation trop sucrée, sont des risques sur lesquels s’exerce la prévention. Ainsi, sans qu’il soit interdit de prendre un bain de soleil, le simple fait de se protéger par une crème solaire de qualité en évitant les heures chaudes et en restant raisonnable sur les temps d’exposition, est une solution facile à mettre en œuvre au titre de la prévention.

 

Pour le tabagisme, qui n’a pas constaté l’effet du sevrage tabagique sur le « voile gris » de la peau ? Mieux oxygénée, la peau est mieux irriguée, plus souple.

 

Un régime alimentaire équilibré est un moyen de prévention ou de correction évident. En effet, le sucre par exemple, est un ennemi de la peau. Le sucre va se substituer au collagène et à l’élastine naturellement présents dans la peau et la rigidifier. Moins élastique, la peau va se creuser et l’on voit apparaitre des rides.

 

L’apport de compléments alimentaires est une piste de prévention et d’entretien, de contrôle et de ralentissement du vieillissement cutané. Les antioxydants (la vitamine C, le sélénium) sont des compléments qui, en piégeant les radicaux libres, ralentissent les effets de l’oxydation, l’apparition des rides et des taches.
Le massage facial, avec une crème ou avec certaines huiles (bourrache, coco, figue de barbarie, huile d’argan …) est la solution certainement la plus simple à mettre en œuvre, dans le cadre d’un « cérémonial » de beauté qui permet de prendre un temps pour soi et un temps de repos. Des soins hydratants, appliqués matin et soir avec un massage de la peau, permettent de raffermir, protéger et nourrir l’épiderme. C’est un des moyens les plus agréables de prévenir les effets du vieillissement cutané.

Rides, taches, manque de fermeté : sans chirurgie, des solutions existent.

Des solutions liées à la médecine esthétique sont proposées pour lutter voire effacer les marques du temps. Pour les rides installées, les taches, le manque de fermeté, la médecine esthétique propose des solutions.

 

Il s’agit principalement d’injections qui ont un effet de comblement des rides. Ces injections permettent d’effacer les sillons et rides qui, sans cela, s’installent et se creusent.

 

La toxine botulique ou l’acide hyaluronique injectés permettent de combler et de lisser les rides avec un effet naturel. Cette technique sous contrôle médical est très souple parce qu’elle donne au praticien la possibilité de travailler en variant les produits de manière à s’adapter aux zones à traiter. Il est aussi possible de retrouver une certaine finesse de la peau par une dermabrasion sous contrôle médical. Cette technique permet un renouvellement de la zone supérieure de la peau. Elle permet d’accroitre la production naturelle de collagène et d’assurer une nouvelle souplesse à la peau.

 

Retrouver la luminosité, la souplesse, la fermeté, c’est possible et accessible.

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur les rides !