Faire peau neuve avec le détatouage

15 mai 2018


detatouage article

Erreur de jeunesse, déclaration d’amour, motif démodé, tatouage loupé ou vieillissant mal… Véritable phénomène de mode, les tatouages sont faits pour durer, mais il arrive parfois qu’ils ne plaisent plus, voire qu’ils deviennent un vrai frein dans la vie de tous les jours : la question de le faire retirer se pose alors. Grâce à des techniques de plus en plus perfectionnées, il est désormais possible se débarrasser d’un tatouage. Petit point sur les méthodes de détatouage.

Détatouage : options et alternatives

 Aujourd’hui, le tatouage n’est plus une marque indélébile, il est dorénavant possible de l’effacer. Il existe de nombreuses méthodes destructrices superficielles pour enlever un tatouage : chirurgie, dermabrasion, extraction chimique… Toutefois, ces méthodes présentent des risques élevés de cicatrices inesthétiques et peuvent être approximatives.

Dans certains cas, il est également possible de recourir au recouvrement – aussi appelé cover up – afin de dissimuler le motif d’origine sous un nouveau dessin 2 à 3 fois plus grand en réinjectant de nouveaux pigments plus foncés. Cependant, en matière de détatouage le traitement de référence et le plus sûr reste le laser.

Retirer un tatouage au laser

Le procédé au laser s’est très largement imposé depuis plusieurs années et il est devenu la méthode la plus courante en matière de détatouage puisqu’elle ne marque pas la peau.

La technique consiste à cibler l’encre avec de la lumière pulsée très concentrée afin de fragmenter en fines particules les pigments présents sur la partie supérieure du derme, sous l’épiderme, le tout sans léser la peau. Les débris pigmentaires sont ensuite éliminés naturellement par l’organisme grâce au système immunitaire.

Les avancées technologiques ont permis de perfectionner au fil du temps la technique de détatouage par laser. Ainsi une nouvelle génération de lasers a fait son apparition depuis plusieurs années, comme le Laser PICOSURE® et le Laser Depigmentant QSWITCH.

Le laser PICOSURE

Premier laser au monde avec une durée d’impulsion de l’ordre du picoseconde, le laser PICOSURE permet de pulvériser l’encre en microparticules, alors plus facilement éliminées par l’organisme. Une technique révolutionnaire qui minimise l’effet thermique des lasers et améliore la tolérance ainsi que l’efficacité du traitement.

Beaucoup plus rapide que le QSWITCH, les résultats sont immédiats et impressionnants – y compris sur les couleurs difficilement effaçables avec d’autres lasers. Contrairement aux autres lasers qui nécessitent une cicatrisation d’une quinzaine de jours, le PICOSURE permet de retravailler aussitôt la peau avec un nouveau motif et ainsi rectifier sans attendre une erreur de jeunesse.

Le laser Q-SWITCHED

Les mouvements alternatifs hautement chauffés et concentrés de lumières du QSWITCH permettent de cibler parfaitement les zones pigmentées et traiter ainsi une zone bien précise lors du détatouage, sans endommager les tissus cutanés environnants. Les résultats sont remarquables.

Il est important de noter que les méthodes de détatouages au laser nécessitent plusieurs séances – le nombre étant déterminé selon le tatouage : sa taille, la couleur de la peau et les couleurs utilisées.

De plus, le traitement des tatouages au laser esthétisme n’est pas remboursé par l’Assurance Maladie.

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur le détatouage !