Dites adieu à la transpiration excessive !

16 juillet 2018


tour de france transpiration

Transpirer quoi de plus naturel ! Mais, si pour les sportifs de haut niveau comme les cyclistes du Tour de France, suer à grosse goutte n’a rien d’étonnant, la transpiration excessive au quotidien est très gênante. Mauvaises odeurs, mains moites, auréoles, ou encore rougeurs, la sueur c’est tout un programme. Pour s’en débarrasser de façon douce, il existe plusieurs solutions grâce à la médecine esthétique.  

Mais au fait, la transpiration comme ça marche ?

La sueur est un phénomène d’autorégulation de la température de notre corps. Et oui, l’organisme fonctionne un peu comme un four ! Lorsque la température ambiante dépasse un certain niveau, il faut faire tomber le thermostat ! C’est pourquoi quand elle est trop élevée, un mécanisme d’évaporation d’eau s’enclenche. La sueur, secrétée par les glandes sudoripares, se libère alors à travers les pores de la peau.

 

Visage, aisselles, mains, pieds mais aussi plis des genoux sont les zones concernées par ces fameuses gouttes qui perlent.

 

L’exercice physique mais aussi un état de stress important sont des facteurs favorisant l’apparition de la transpiration. Désagréable pour tout le monde, les personnes qui souffrent d’une transpiration trop importante vivent un véritable calvaire. Appelé hyperhidrose, ce trouble ne touche pas moins de 1 à 3 % de la population ! Il concerne les personnes très émotives et qui ont du mal à résister au stress de la vie de tous les jours.

 

Pour y remédier et être à l’aise en toute circonstance, plusieurs traitements existent.

La toxine botulique ; le remède anti-transpi

Marre de devoir se changer plusieurs fois par jour à cause de votre sudation ou d’être gênée à chaque poignée de main ? Grâce aux injections de toxine botulique, dites au revoir à tous ces petits désagréments du quotidien .

 

Le principe ? Le botox injecté au niveau des glandes sudoripares (mains, pieds, aisselles ou genoux) agit directement en bloquant les terminaisons nerveuses. Conséquence ? Plus aucune sécrétion de sueur !  Pour repérer au mieux les zones sujettes à la transpiration excessive, le médecin appliquera une solution iodée juste avant la séance.

 

Les injections sont totalement indolores et ne laisseront aucune marque grâce à l’utilisation d’aiguilles très fines.  Côté résultat, la toxine botulique permet de réduire considérablement la transpiration au bout d’environ dix séances. Un nombre variable en fonction du patient et de l’importance du trouble. Perceptibles au bout de quelques jours, les résultats dureront six mois en moyenne. Pour les maintenir, il faudra renouveler les séances.

Lutter contre la sudation des aisselles avec un traitement par micro-ondes

Pas envie de passer par des injections ? Pas de soucis ! Il est désormais possible de détruire définitivement les glandes sudoripares des aisselles grâce à l’appareil miraDry. Celui-ci diffuse des micro-ondes qui provoquent une réaction thermique et entraîne la destruction définitive des glandes responsables de la sudation des aisselles. Celles-ci ne représentent que 2% de la totalité des glandes sudoripares de l’organisme. L’intervention n’altère en rien les capacités d’autorégulation de la température du corps.

 

Pour un effet optimal, une à deux séances, espacées d’une période de trois mois environ, seront nécessaires.

 

Le résultat est ressenti immédiatement à la sortie de la séance. Adieu la transpiration dès la fin de l’intervention ! De quoi se sentir libre comme l’air et rafraichit pour retrouver pleinement confiance face à chaque situation !

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur la transpiration excessive !