Traitement d’Ondes de Choc à Percussions : Embellissement de l’intimité

La thérapie par ondes de choc extracorporelle, également appelée traitement par ondes à percussions, est une des techniques les plus prometteuses dans l’univers de l’esthétique médical pour le rajeunissement et l’embellissement de l’intimité masculine et féminine.

La thérapie par ondes à percussions permet d’améliorer l’apparence de la cellulite et de traiter les troubles de l’érection  d’origine organiques chez les hommes.

La thérapie par ondes de choc extracorporelle est atraumatique et indolore. Elle remporte un succès considérable (près de 80%) dans le monde comme alternative douce à la chirurgie.

 

Technique des ondes à percussions

Cette technique thérapeutique extracorporelle émet des ondes acoustiques le long des tissus cutanés pour agir en profondeur et masser les tissus conjonctifs avec une pression qui s’intensifie et fur et à mesure que la fréquence est augmentée. Les ondes de choc sont délivrées sous la peau à une pression, fréquence et nombre de pulsations préalablement définies

Aujourd’hui reconnue comme l’avenir de l’esthétique, cette thérapie a pour origine de soulager les personnes qui souffrent de douleurs aux articulations ou de troubles de la circulation sanguine. L’action mécanique de cette thérapie provoque localement une inflammation qui va permettre à la circulation d’être réactivée et aux tissus et d’être régénérés et réparés.

La thérapie par ondes à percussions permet d’améliorer l’apparence de la cellulite et de traiter les troubles de l’érection  d’origine organiques chez les hommes.

ondes de choc

Les ondes à percussions pour la cellulite

Cette technique révolutionnaire, en pleine explosion au Brésil, est idéale pour éliminer la cellulite. Pour des résultats similaires, la médecine esthétique fait appel à une technique douce, sans les risques et les contraintes de la chirurgie esthétique (pas d’hospitalisation, pas d’anesthésie, indolore, non invalidant…).

Ondes de choc

Les ondes de chocs reçues sous la peau atteignent la graisse adipeuse et l’hypoderme (à 30 mm sous la peau), stimulent l’épiderme et la production de collagène, et libère ainsi les amas graisseux qui s’élimineront naturellement par l’organisme.

Les ondes à percussions agissent en profondeur au niveau des zones cellulitées (cuisses, fesses, ventre, poignées d’amour, genoux et bras) et libère ainsi les cellules lipidiques tout en apportant un apport supplémentaire de collagène et d’élastine dans l’hypoderme. La microcirculation est relancée, la peau est alors lissée, plus assouplie et l’aspect « peau d’orange » est largement atténuée.

La séance dure environ 30 minutes (5 à 10 minutes par zone) et est renouvelée 2 fois par semaine. 8 à 12 séances sont généralement nécessaires pour obtenir un résultat concluant sur les amas de graisse ou de cellulite localisés ainsi que sur les fibroses et l’aspect peau d’orange.

Les résultats apparaissent progressivement et sont visibles pendant près de 6 mois. Selon l’étude réalisée par Official journal of the Society for Applied Research in Aging, 40% des femmes ayant testées cette technique ont constaté une amélioration des zones cellulitées (réduction de l’aspect peau d’orange, peau plus ferme et plus fine).

Les ondes de choc pour l’intimité masculine

Le traitement par ondes à percussions permet d’améliorer l’érection sans risque et de ne plus passer par des traitements médicamenteux à effets limités et parfois risqués comme le Viagra.

Les ondes sont émises à une intensité moyenne sur la zone pénienne et dans la région périnéale, à une puissance préalablement définie. Elles engendrent ainsi des micro-traumatismes permettant d’améliorer la circulation sanguine du pénis et donc la capacité d’érection de l’homme.

Cette thérapie est également l’une des plus prometteuses parmi les traitements de la maladie de Lapeyronie. Les ondes à percussions envoyées au niveau de la zone pénienne permettent en effet de diminuer les douleurs et de supprimer les répercussions liées aux fibroses des corps caverneux (présentes chez les hommes atteints de la maladie de Lapeyronie, pathologie de la verge et du pénis. )

image2

 

Selon une étude menée sur 112 hommes par l’Extra-Corporeal Shock Wave Therapy (ESWT), 57% des hommes traités avec les ondes ont obtenu une érection et réussi à avoir des relations sexuelles sans avoir à prendre un médicament, contre 9% seulement avec un traitement médicamenteux, et ce, sans aucun effet indésirable. Le traitement par ondes à percussions apportent des résultats bénéfiques avec des effets allant jusqu’à 1 an suivant la thérapie.

Prendre un rendez-vous