La médecine esthétique au service de la blépharoplastie

Rides, ridules, poches, cernes ou encore paupières tombantes résultent du relâchement cutané. Les yeux, en plus d’être considérés comme la partie la plus expressive du visage, sont également celle qui vieillit le plus rapidement. La médecine esthétique, avec ses méthodes classiques comme récentes, est une alternative intéressante à une blépharoplastie chirurgicale. Elle permet de rendre au regard tout son éclat.

Les techniques classiques de médecine esthétique

Pour corriger les signes du vieillissement de la peau qui affecte la zone du regard, il existe deux méthodes chirurgicales. Ainsi, la blépharoplastie supérieure est une intervention des paupières tombantes, et la blépharoplastie inférieure réduit les rides, les poches et les cernes en dessous des yeux.

Toutefois, des techniques permettent d’éviter les opérations chirurgicales et les cicatrices. Grâce à la médecine esthétique (injections classiques d’acide hyaluronique ou de toxine botulique), elles redonnent au regard toute sa vivacité et sa fraîcheur sans aucune opération chirurgicale.

Les injections d’acide hyaluronique pour combler les rides

L’acide hyaluronique est un élément clé dans le maintien d’une bonne hydratation de la peau et pour lutter contre le relâchement cutané. Naturellement présent dans la peau, il diminue avec l’âge, ce qui explique l’arrivée des signes de vieillissement du visage, par exemple.

Lors d’une injection d’acide hyaluronique, ce dernier se présente sous la forme d’un gel naturel pour une action anti-âge quasi immédiate. Cette méthode de médecine esthétique permet de masquer les rides et sillons permanents qui s’installent au niveau des yeux, et de réduire les cernes en creux des paupières inférieures.

La toxine botulique pour un regard équilibré

Pour traiter les rides d’expression et les ridules, les injections de toxine botulique sont les plus conseillées. Elles agissent au niveau des sourcils pour les relever, des pattes d’oies dans la partie externe des paupières ou encore, au coin des yeux. Ce traitement anti-rides se base sur la relaxation des muscles du regard pour le rajeunir et rétablir l’équilibre. Cette technique de médecine esthétique possède une action de relissage de la peau, visible 4 à 7 jours après l’intervention.

Deux méthodes récentes de blépharoplastie non chirurgicale

Depuis plusieurs années, de nouvelles technologies voient le jour pour diversifier encore plus les techniques de médecine esthétique. Deux d’entre elles améliorent les interventions de blépharoplastie non chirurgicale.

L’élimination des poches graisseuses

La technique de la Radiofréquence pulsée à aiguilles multiples traite les amas graisseux qui s’installe sous les yeux. L’intervention se déroule sous anesthésie locale et ne dure qu’une dizaine de minutes. Elle permet de supprimer les poches et les petites rides de la région péri-orbitale et de stimuler la production de collagène pour une peau plus élastique et tonifiée. Le praticien utilise des électrodes qui traversent la barrière de l’épiderme avec une action directe dans le derme, pour un résultat stable et durable. Cette méthode de médecine esthétique non douloureuse, alternative à la blépharoplastie classique, doit être réalisée plusieurs fois avant d’obtenir l’effet escompté.

Le renouvellement des tissus cutanés

Parmi les techniques de médecine esthétique récentes, l’une d’elles s’appuie sur la technologie des ultrasons localisés haute intensité : L’Ulthérapy (HIFU), qui accroissent la fabrication du collagène par la peau. L’objectif de l’Ulthéra®, seule machine agréée par la FDA, est de lifter les zones du regard qui s’affaissent avec le temps : paupières supérieures et/ou inférieures, queue du sourcils, tempes et front. Cette méthode se base sur l’action chauffante des ultrasons sur les couches profondes de l’épiderme, afin de corriger les imperfections et d’enclencher la régénération des tissus. Recommandée pour les personnes avec un relâchement cutané modéré, elle tonifie et densifie la peau en une séance. Les résultats de ce lifting, sans chirurgie ni anesthésie, sont progressifs et s’apprécient petit à petit avant d’être définitifs entre 3 à 6 mois.

La blépharoplastie est l’une des opérations les plus efficaces afin de rajeunir son regard car elle agit sur les excès de peau sur les paupières, tout comme sur les rides. Chirurgicale ou réalisée avec une technique de médecine esthétique moins invasive, cette intervention redonne à des yeux fatigués toute leur vivacité, et au regard terne et triste toute sa fraîcheur.

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur le rajeunissement du regard !

 

En finir avec les cicatrices d’acné

Pâques est là et signe l’ouverture de la chasse aux œufs en chocolat. Les personnes sujettes à l’acné sur le visage doivent à nouveau faire face à un dilemme : résister aux friandises ou craquer en risquant d’avoir des boutons ? Sources de gêne esthétique, les marques de l’acné ont la fâcheuse tendance à s’incruster et ne pas disparaître naturellement. Pourtant, différentes solutions existent et s’adaptent au profil de la patiente, à son type de peau et à ses désirs.

Le chocolat : ennemi ou ami des imperfections ?

Si l’acné peut avoir une origine purement génétique, nos habitudes alimentaires ne sont pas sans conséquence sur ce problème de peau. L’alimentation joue en effet un rôle important sur le développement de certaines hormones responsables des imperfections. Dans le cas du chocolat, le sucre qu’il contient favorise le développement d’infections cutanées. Seulement voilà, le paradoxe du chocolat réside en le fait qu’il soit également reconnu pour ces propriétés relaxantes et anti-stress. Or, l’anxiété nuit aussi à notre capital beauté !

Enlever les cicatrices d’acné avec la radiofréquence fractionnée

L’acné provoqué par le stress disparaît au bout de quelques jours ou semaines, mais il peut laisser deux types de marques. D’une part, les cicatrices étroites et profondes en forme de « pic à glaces ». De l’autre, les cupuliformes, dites en « cratères » qui sont plus larges mais moins profondes. Ces traces disgracieuses causent des complexes aux personnes concernées.

Aujourd’hui, plusieurs traitements de médecine esthétique existent pour se débarrasser de ces cicatrices embarrassantes. La radiofréquence fractionnée en fait partie. Cette technique s’appuie sur le principe des courants d’ondes envoyés directement dans la peau. Le praticien utilise un appareil adapté avec de micro-aiguilles qui relissent la zone traitée, chauffent l’épiderme et stimulent le collagène. Ces actions enlèvent les marques d’acné gênantes et améliorent l’aspect de la peau qui se régénère petit à petit.

Le côté non douloureux de la radiofréquence fractionnée est l’un de ses avantages principaux. Après l’intervention, quelques rougeurs peuvent apparaître mais elles disparaissent rapidement. Le patient peut donc retrouver ses activités quotidiennes instantanément. Les résultats immédiats révélant un visage à la peau plus lisse, tonique, éclatante et rafraîchie démontrent l’efficacité de cette technique. La radiofréquence fractionnée possède aussi une action de rajeunissement.

Adieu aux cicatrices d’acné et aux complexes devant la glace !

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur les cicatrices d’acné !

 

Radiofréquence pulsée

Un traitement unique de la région péri-orbitale, malaire et du double-menton : la Radiofréquence pulsée à aiguilles multiples.

La technique de Radiofréquence pulsée à aiguilles multiples est un traitement sans chirurgie de la région péri-orbitale et malaire  et permet une amélioration globale de la qualité du regard, et plus particulièrement la suppression des poches graisseuses, en un seul traitement ! Il permet également la liquéfaction du double-menton.