S’offrir une greffe capillaire pour améliorer son score

Les stars du grand écran et les footballeurs ne sont pas les seuls à se soucier de leur apparence et surtout de leur chevelure ! Numéro un Mondial et vainqueur du tournoi de Pékin le 8 octobre dernier, la coqueluche du tennis international, Rafael Nadal, a bien subi une greffe capillaire.

Alors qu’il vient de décrocher son sixième titre de la saison, le Taureau de Manacor est de retour sur le devant de la scène. Si 2016 avait été une année peu fructueuse pour le virtuose de la raquette, 2017 marque son grand retour. Avec un sex-appeal reboosté, Nadal a déjà remporte deux tournois du Grand Chelem, Roland Garros et US-Open. En rentrant victorieux de Pékin, il confirme donc son titre de leader mondial et une reprise de confiance en lui. Et pour cause !

Le majorquin de 30 ans affiche désormais une chevelure bien plus garnie que l’année dernière ! Le champion du tennis inquiet de sa calvitie naissante et de voir apparaître un front dégarni n’a pas hésité à subir une micro-transplantation capillaire. Une technique  de greffe parfaitement maîtrisée au Centre Saint-Honoré Ponthieu. Le tennisman espagnol se serait-il rendu dans notre clinique parisienne ou dans une autre ? Secret médical oblige, vous n’en saurez malheureusement rien !

Une technique de greffe indolore pour des résultats durables

Au CSHP, nos chirurgiens sont formés aux techniques les plus innovantes en matière de greffe capillaire.  Pour lutter contre toutes formes de calvitie, l’implantation folliculaire automatisée (IFA) est une méthode optimale. Grâce à  un appareil automatisé, les greffons sont prélevés  très rapidement et avec la plus grande précision de la zone donneuse. Sans subir de trans-section, les greffons sont ensuite réimplantés dans la zone de calvitie. Cette méthode garantie un résultat naturel et en parfaite harmonie avec l’esthétique souhaitée.

Autre technique de greffe capillaire dont le CSHP est expert : la FUE (extraction d’unités folliculaires).  L’intervention se fait manuellement et en douceur. Les unités folliculaires sont extraites de la zone donneuse une à une pour un maximum de précision puis réimplantées à l’aide d’une pince dans la zone receveuse.

Cette greffe redonnera au patient une ligne capillaire parfaite et une densité de chevelure naturelle.

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur la greffe de cheveux IFA !