Redonner un coup d’éclat à son visage

Pollution, bactéries, tabac, soleil ou encore humidité, notre derme est agressé au quotidien. Sensibiliser sur la fragilité de notre enveloppe cutanée, c’est justement  l’objectif de la Journée de la santé de la peau. Pas toujours facile de prendre soin de sa peau pour la femme active 2.0. Pour protéger notre visage et lui rendre sa luminosité, il existe des solutions très efficaces grâce à la médecine esthétique.  

 

Le peeling, pour retrouver une peau plus belle

Vous pensiez que les cicatrices d’acné, les tâches brunes ou encore les cernes bleutés qui vous donne mauvaise mine, seraient des fardeaux toute votre vie ! Détrompez-vous !

 

Désormais, grâce au peeling chimique, il est possible de corriger ces imperfections cutanées de façon radicale. Grâce à l’application d’une solution abrasive les cellules abimées sont détruites. Les bienfaits de la solution conduisent à un renouvellement des cellules. La peau retrouve toute sa vitalité et sa tonicité.

 

Lors d’une première consultation qui permet de réaliser un bilan dermatologique et de déterminer les zones à traiter, le praticien vous prescrira un traitement pour préparer votre peau. Quatre semaines avant le peeling, il faudra appliquer des solutions à vertus cosmétiques et thérapeutiques pour booster les résultats.

 

Passée cette période, la peau sera prête pour le peeling. Le médecin appliquera la lotion acide à l’aide d’un coton tige, de manière très douce. Lorsque la totalité des régions est traitée, il stoppera l’action du produit avec une solution basique.

 

Les suites opératoires sont légères et vous devrez appliquer plusieurs crèmes hydratantes pour renforcer les effets du peeling et obtenir un résultat optimal. Si de petites rougeurs peuvent faire l’apparition au sortir de la séance, ne vous affolez pas. Elles disparaitront au bout de quelques jours. Les tissus cellulaires se renouvelleront progressivement au fil des jours  pour laisser apparaître un visage visiblement rajeuni et un grain de peau plus sain.

 

Un visage éclatant par tous les temps : c’est possible avec la mésothérapie !

Ras le bol de l’air fatigué, d’avoir le teint terne ? Oubliez votre grise mine en optant pour une séance de mésothérapie. Ce protocole par injections, permet de stimuler les cellules cutanées par un cocktail à base d’acide hyaluronique, d’acides aminés, de minéraux et de vitamines.

 

Ce traitement est indiqué pour lutter contre :

 

– la perte de tonicité et d’éclat de la peau

– le relâchement cutané et la diminution de certains volumes

– les rides d’expression (rides du lion, d’amertume, patte d’oie)

– l’acné

 

Les produits injectés via de micro-aiguilles qui ne laissent aucune cicatrice, stimulent  le renouvellement cellulaire. Dès lors, les tissus du visage sont régénérés en profondeur. La séance ne dure qu’une vingtaine de minutes, inutile de bloquer une journée entière dans son agenda, car il est possible de reprendre une activité socio-professionnelle immédiatement après.

 

Les premiers résultats sont visibles immédiatement, mais pour observer les effets du traitement de mésothérapie, il faudra faire preuve d’un peu de patience. En effet, pour admirer le  résultat final, quelques jours sont nécessaires à la diffusion de la solution. La peau retrouvera un teint éclatant et redynamisé de façon durable.

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur la médecine esthétique du visage

 

La médecine esthétique au service de la blépharoplastie

Rides, ridules, poches, cernes ou encore paupières tombantes résultent du relâchement cutané. Les yeux, en plus d’être considérés comme la partie la plus expressive du visage, sont également celle qui vieillit le plus rapidement. La médecine esthétique, avec ses méthodes classiques comme récentes, est une alternative intéressante à une blépharoplastie chirurgicale. Elle permet de rendre au regard tout son éclat.

Les techniques classiques de médecine esthétique

Pour corriger les signes du vieillissement de la peau qui affecte la zone du regard, il existe deux méthodes chirurgicales. Ainsi, la blépharoplastie supérieure est une intervention des paupières tombantes, et la blépharoplastie inférieure réduit les rides, les poches et les cernes en dessous des yeux.

Toutefois, des techniques permettent d’éviter les opérations chirurgicales et les cicatrices. Grâce à la médecine esthétique (injections classiques d’acide hyaluronique ou de toxine botulique), elles redonnent au regard toute sa vivacité et sa fraîcheur sans aucune opération chirurgicale.

Les injections d’acide hyaluronique pour combler les rides

L’acide hyaluronique est un élément clé dans le maintien d’une bonne hydratation de la peau et pour lutter contre le relâchement cutané. Naturellement présent dans la peau, il diminue avec l’âge, ce qui explique l’arrivée des signes de vieillissement du visage, par exemple.

Lors d’une injection d’acide hyaluronique, ce dernier se présente sous la forme d’un gel naturel pour une action anti-âge quasi immédiate. Cette méthode de médecine esthétique permet de masquer les rides et sillons permanents qui s’installent au niveau des yeux, et de réduire les cernes en creux des paupières inférieures.

La toxine botulique pour un regard équilibré

Pour traiter les rides d’expression et les ridules, les injections de toxine botulique sont les plus conseillées. Elles agissent au niveau des sourcils pour les relever, des pattes d’oies dans la partie externe des paupières ou encore, au coin des yeux. Ce traitement anti-rides se base sur la relaxation des muscles du regard pour le rajeunir et rétablir l’équilibre. Cette technique de médecine esthétique possède une action de relissage de la peau, visible 4 à 7 jours après l’intervention.

Deux méthodes récentes de blépharoplastie non chirurgicale

Depuis plusieurs années, de nouvelles technologies voient le jour pour diversifier encore plus les techniques de médecine esthétique. Deux d’entre elles améliorent les interventions de blépharoplastie non chirurgicale.

L’élimination des poches graisseuses

La technique de la Radiofréquence pulsée à aiguilles multiples traite les amas graisseux qui s’installe sous les yeux. L’intervention se déroule sous anesthésie locale et ne dure qu’une dizaine de minutes. Elle permet de supprimer les poches et les petites rides de la région péri-orbitale et de stimuler la production de collagène pour une peau plus élastique et tonifiée. Le praticien utilise des électrodes qui traversent la barrière de l’épiderme avec une action directe dans le derme, pour un résultat stable et durable. Cette méthode de médecine esthétique non douloureuse, alternative à la blépharoplastie classique, doit être réalisée plusieurs fois avant d’obtenir l’effet escompté.

Le renouvellement des tissus cutanés

Parmi les techniques de médecine esthétique récentes, l’une d’elles s’appuie sur la technologie des ultrasons localisés haute intensité : L’Ulthérapy (HIFU), qui accroissent la fabrication du collagène par la peau. L’objectif de l’Ulthéra®, seule machine agréée par la FDA, est de lifter les zones du regard qui s’affaissent avec le temps : paupières supérieures et/ou inférieures, queue du sourcils, tempes et front. Cette méthode se base sur l’action chauffante des ultrasons sur les couches profondes de l’épiderme, afin de corriger les imperfections et d’enclencher la régénération des tissus. Recommandée pour les personnes avec un relâchement cutané modéré, elle tonifie et densifie la peau en une séance. Les résultats de ce lifting, sans chirurgie ni anesthésie, sont progressifs et s’apprécient petit à petit avant d’être définitifs entre 3 à 6 mois.

La blépharoplastie est l’une des opérations les plus efficaces afin de rajeunir son regard car elle agit sur les excès de peau sur les paupières, tout comme sur les rides. Chirurgicale ou réalisée avec une technique de médecine esthétique moins invasive, cette intervention redonne à des yeux fatigués toute leur vivacité, et au regard terne et triste toute sa fraîcheur.

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur le rajeunissement du regard !