Témoignage Cellfina

Questions & Réponses sur l’expérience Cellfina

Pourquoi Cellfina ?

J’avais de la cellulite bien présente sur les fesses. Pas énormément, mais bien installée. Et comme je fais très attention à mon  physique, les capitons me gênaient beaucoup…

Comment avez-vous connu cette technique ?

J’ai entendu parler de la technique Cellfina par une amie qui est patiente du CSHP, mais pour des injections anti-rides. J’avais beaucoup d’appréhension sur cette technique et sur le fait de passer le cap de la médecine esthétique, mais j’ai décidé d’aller quand même consulter le médecin pour me faire une première idée et avoir un avis sur Cellfina.

Comment s’est passé votre rencontre avec le médecin ?

J’ai été très bien accueillie au CSHP et la consultation avec le Dr. L s’est très bien passée. Après avoir évalué la qualité de ma peau, il m’a confirmé que j’avais la bonne indication pour Cellfina et que cette technique serait donc efficace sur mes capitons, présents au niveau des fesses et du haut des cuisses. J’avais donc 4 zones à traiter.

Comment s’est déroulée l’intervention ?

Pendant l’intervention, je n’ai rien senti ! On m’avait parlé de douleurs, elles n’étaient que très légères, et pourtant je suis douillette !

L’intervention a duré environ 2h. Je suis repartie avec mon panty et le médecin m’a averti que je risquerai d’avoir des hématomes qui disparaitraient naturellement. Finalement, je n’ai rien eu, ni hématome, ni douleur post opératoire, et j’ai pu reprendre une activité sans aucun problème.

Que pensez-vous du résultat ?

Le résultat au bout d’1 mois était très peu visible. Aujourd’hui, au bout de 3 mois, le résultat est remarquable ! On  voit une nette différence avec l’aspect de la peau avant Cellfina. Elle est plus souple et plus lisse !

Conclusion ?

Je suis absolument ravie de toute cette expérience, de l’accueil à l’intervention en elle-même. J’ai été parfaitement accueillie et prise en charge du début jusqu’à la fin. Et je suis agréablement surprise du résultat d‘aujourd’hui. Moi qui n’aime pas les aiguilles, je suis finalement contente de l’avoir fait !

 

Florence G., 49 ans (témoignage réalisé en juin 2017)